HomeAccueil
November 25, 2010

Le président américain Barack Obama a envoyé hier au Congres une lettre sur sa stratégie pour combattre la Lord’s Resistance Army (LRA). Cette lettre fait suite a la loi passée en 2009 demandant au président américain de soumettre au Congres un plan pour combattre cette milice qui sévit depuis des décennies en Ouganda et qui a étendu son champ d’action en République démocratique du Congo, en République centrafricaine et au Sud-Soudan.

Lettre du Président sur la stratégie d’appui au désarmement de la Lord’s Resistance Army

 

Cher monsieur le président: (Cher représentant:) (Cher sénateur:)

Je suis heureux de transmettre au Congrès, conformément à l’article 4 de la Lord’s Resistance Army Disarmament and Northern Uganda Recovery Act de 2009 (Public Law 111-172), le plan stratégique ci-joint intitulée «Stratégie d’appui au désarmement de la Lord’s Resistance Army”.

Cette stratégie guidera le soutien des États-Unis à travers la région afin d’atténuer et d’éliminer la menace pour les civils et la stabilité régionale posés par la Lord’s Resistance Army (LRA). Elle a quatre objectifs qui appuient les efforts régionaux et multilatéraux: (a) accroître la protection des civils; (b) d’arrêter ou de supprimer du champ de bataille Joseph Kony et les commandants supérieurs; (c) promouvoir la défection, le désarmement, la démobilisation et la réinsertion des combattants restant de la LRA, et (d) accroître l’accès humanitaire et fournir une aide continue aux communautés touchées.

La stratégie identifie les actions prioritaires liées à la protection des civils et l’élimination la menace posée par la LRA. Il fournit également un cadre pour la coordination des efforts des États-Unis et une description des efforts plus larges dans la région. Compte tenu de la nécessité d’apporter un soutien politique, économique, militaire, et en renseignements pour faire face à la menace posée par la LRA, le développement de la stratégie repose sur la forte implication du Département d’État, le ministère de la Défense, l’Agence américaine pour le développement international, et la communauté du renseignement. Tous resteront engagée pendant sa mise en œuvre.

Mon gouvernement se réjouit de travailler étroitement avec le Congrès sur cette question importante.

Cordialement,

BARACK OBAMA

 

Traduit par Congo News Agency | Text en Anglais